Top Local Places

Cpcdit

2154 Chemin de Chambly Suite 250, Longueuil, Canada
Non-profit organization
advertisement

Description

ad

Représenter les intérêts de l’industrie du taxi en général, en assurer la concertation et le développement et en valoriser l’image.

RECENT FACEBOOK POSTS

facebook.com

Les menottes à un chauffeur d'Uber | Annie Morin | Transports

Les chauffeurs d'Uber sont de plus en plus frondeurs. Certains se permettent même de résister à l'intervention des autorités. http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/transports/201602/15/01-4951043-les-menottes-a-un-chauffeur-duber.php

facebook.com

Que la pointe de l’iceberg

Uber n'est que la pointe de l'iceberg. Des services de transports illégaux sont offerts sur Facebook, Kijiji, dans les centres pour personnes âgées ou directement dans la cour des hôpitaux et des centres commerciaux. «On demande aux gouvernements de saisir les permis de conduire, sinon ça va continuer. On croit que c’est la seule façon de faire peur au monde» Carolle Dallaire, déléguée régionale du CPCDIT.

facebook.com

Un document du MTQ sème la colère - La Presse+

"On espère que les dés ne sont pas pipés. Il y a des apparences qui sont inquiétantes." - Guy Chevrette, porte-parole du CPCDIT http://plus.lapresse.ca/screens/80ad4d9b-bcc1-46e2-8bf2-9171d0814d73%7C_0.html

facebook.com

Quebecers want Uber to follow same rules as taxis: survey

72 % des Québécois veulent que Uber se conforme aux mêmes règles que les taxis. http://montrealgazette.com/news/local-news/quebecers-want-uber-to-follow-same-rules-as-taxis-survey

facebook.com

Timeline Photos

120 véhicules d'UberX ont été saisies à Laval depuis un an. Jetez un oeil au tableau pour voir.

Timeline Photos
facebook.com

Le ministre Daoust demande l’arrêt des activités illégales Uber démontre encore sa mauvaise foi

M. Daoust répond aux demandes répétées et de diverses sources de l’industrie du taxi : « M. le Président, écoutez, je ne demanderai pas à UberX, dans sa partie illégale, de cesser jusqu’à la commission, je vais lui demander de cesser pour toujours. Ce qui est illégal, ça n’a pas une durée déterminée. Si c’est illégal, c’est pour toujours. »

facebook.com

Le gouvernement doit faire cesser UberX temporairement pour calmer les esprits

On demande que les autorités fassent cesser les activités d’Uber au moins en attendant la fin de la commission parlementaire, dans quelques semaines. « Les lois du Québec doivent être respectées, affirme monsieur Chevrette. Nous demandons au ministre de les faire appliquer pleinement, qu’on cesse carrément les activités d’Uber, le temps des consultations. Ça démontrerait de la considération pour les 22 000 travailleurs qui ont investi plus de 1,4 B $ dans le système de permis actuel et ça calmerait les esprits. »

facebook.com

Coalition Taxi

facebook.com

La face cachée d’Uber

Uber s'en met plein les poches pendant que ses chauffeurs gagnent un salaire minable et volent les chauffeurs de taxi. http://www.journaldemontreal.com/2016/02/05/la-face-cachee-duber

facebook.com

Commission parlementaire sur le taxi : Le CPCDIT va participer mais les décisions ne doivent pas...

Nous avons l’intention de participer aux commissions parlementaires que le ministre des Transports, Jacques Daoust, vient d’annoncer. « Si nous participons de bonne foi à un exercice comme celui-là, c’est parce que nous espérons que les dés ne sont pas pipés et que les décisions ne sont pas déjà prises. » -Guy Chevrette

facebook.com

Vidéo – Point de presse de M. Jacques Daoust, ministre des Transports, de la Mobilité durable et...

Le ministre Daoust tiendra bientôt une commission parlementaire sur le taxi. Avant que qqun d'autre vous dise quoi en pensez, faites-vous une idée par vous-mêmes. Écoutez le pt de presse ici. http://www.assnat.qc.ca/fr/video-audio/archives-parlementaires/activites-presse/AudioVideo-62693.html

facebook.com

Georges Tannous appuie la demande d'injonction déposée contre Uber

Le CPCDIT appuie la demande d'injonction contre Uber. À venir : Rencontre avec le contrôle routier et avec la table de concertation qui regroupera tous les organismes des ministères concernés par l'industrie du taxi. Et on demande une rencontre dans les 10 prochains jours avec le nouveau ministre des Transports, Jacques Daoust : «Nous voulons que le gouvernement fasse un projet de loi pour enlever le permis de conduire aux personnes qui font du transport illégal. Il faut que les contraventions soient plus sévères. Nous voulons que le nouveau ministre poursuive les travaux faits par l'ancien ministre, Robert Poëti» - Georges Tannous

facebook.com